Cogiter·Non classé

Décoratrice d’intérieur : mon cours en ligne, partie 3 (final)

Ma formation de Décoratrice d’intérieur proposée par Skilleos continue. Pour rappel, dans la première partie, nous avions fait l’état des lieux de la pièce à aménager. Ensuite, nous avons élaboré notre projet déco. Maintenant est venu le temps de la mise en œuvre, la planification de mon projet.

Étape 4 Planification de mon projet déco

Ou comment aborder les questions de budget, planning et répartition des tâches.

  • L’élaboration du budget

Votre budget sera le point de départ de cette étape. Soit vous l’avez déjà défini, il va donc falloir fait des choix pour s’y tenir. Soit vous n’avez pas de budget, et il est temps de s’y mettre. Dans les deux cas, on part de la liste de nos envies. Julie, notre formatrice, conseille d’être exhaustif, de mettre les prix et les références des enseignes. Je vous le conseille aussi vivement. J’ai repéré une bibliothèque « style Sting » sur le web, je l’ai revu dans l’émission de Sophie Ferjani et maintenant impossible de la retrouver. Je rage ! Néanmoins pour cette partie, Internet est votre ami, on lui dit merci. Pratiquement tous les produits de vos enseignes préférées y sont référencés.

Ensuite, on tranche pour entrer dans le budget défini. On fait des compromis, on cherche des équivalents « version pauvre » comme dirait Yeahyeahgirl. Néanmoins, nous vous déconseillons (Julie et moi) les tous premiers prix des GSB (grandes surfaces de bricolage). Attention aussi au coup de cœur, est-ce que vous vouliez au départ ? Correspond-t-il vraiment à une envie ou l’avez-vous juste vu partout sur le web ? Un coup de cœur peut vous chambouler votre projet. Ça met arriver avec du papier-peint.

  • On n’oublie pas les gros travaux

Forcément, lors de la première partie vous avez listé tous ce que vous vouliez comme meuble, déco… Vous avez flâné des heures en ligne et dans vos magasins préférés.

Sauf qu’il ne faut pas oublier de budgétiser « la base », à savoir les travaux avant la déco. Les questions sous-jacentes sont : est-ce que vous savez le faire ou devez-vous faire appel à un professionnel ? Soyez pragmatique, le raccordement de la machine à laver peut être gérer « en interne » ; par contre déplacer la cuisine à l’autre bout de la maison c’est déjà plus du boulot de pro. On ne plaisante pas avec l’eau. Donc plombier obligatoire. Idem avec l’électricité. On fait appel à un pro.

Alors comment le choisir ? On compare en faisant plusieurs devis.
Une fois que vous aurez tous vos devis, il faudra trancher. N’oubliez pas de demander aux professionnels la durée approximative du chantier et le nombre de personne qu’il prévoit. La planification des travaux n’en sera que plus facile. Julie conseille de prendre une marge de 20% sur les temps nécessaires estimés. Votre échéancier devra tenir compte des temps de séchage, nettoyage entre les différents postes et surtout du planning de vos artisans.
L’échéancier peut aussi inclure vos achats, afin de planifier votre budget, notamment quand le budget est serré.

Enfin, en cas de travaux confiés à un professionnel, Julie aborde la question de la personne de confiance. Si vous faites appel à une décoratrice pour superviser le chantier, cela peut faire partie de sa prestation. Dans le cas contraire, et surtout dans le cas où vous ne pourriez suivre les travaux, il vous faut quelqu’un qui connaisse votre chantier et puisse passer vérifier le travail des ouvriers à votre place ; et même réceptionner le chantier pour vous. C’est un point important. Beaucoup d’artisans considèrent le chantier réceptionné en l’absence du client ; même si dans les faits, vous avez un délai pour remonter vos réserves sur le chantier.

Après, il reste plus qu’à retrousser les manches et se lancer.

Étape 5 Finalisation de la décoration

Autant dire la partie la plus importante, peut-être même celle que vous avez pensé en premier. Pour moi c’est le cas. Dès la première planche tendance, les éléments de décoration étaient présents.

Julie de Cocon de déco distingue trois catégories qui permettent de finaliser votre projet : la décoration murale, les luminaires et pour finir les « décors » ou mises en scène. On reprend le principe de la planche tendance pour glaner nos envies et les mettre en résonnance avec les idées que vous aviez déjà. Je n’ai pas fait de nouvelles recherches car j’avais déjà intégré de la décoration dans la première planche. Et même si j’ai eu des doutes sur le choix des couleurs durant mes recherches. Notamment car j’ai trouvé des merveilles de papier peint dans les tons roses. Comme je vous le disais un coup de cœur peut remettre en cause tout votre projet. Et rien que d’écrire ces mots, le doute revient. Pas de doute sur les accessoires. D’autant que je vis avec un allergique à la décoration : pas de bibelot, pas de bibliothèque, pas de cadre sur les murs. Notre maison ressemble parfois à une maison témoin. Alors les grands principes de cette fin de formation résonnent en moi comme un cri. Je les reprends pour vous. 1. Il est primordial de considérer les murs et leur donner de l’importance pour créer un espace personnel et chaleureux. 3. La multiplication des points lumineux définira l’ambiance de votre pièce. 2. Pour donner un caractère abouti à votre décoration, rien de tel que de créer un décor : au dessus des meubles, sur les tables, sur les murs… Alors pour mon projet de chambre d’amis, je me débrouille toute seule et n’en fais qu’à ma tête. Nous aurons donc des cadres, des étagères au mur et des « trucs qui prennent la poussière ». Na ! De toute façon, ma moitié ne devrait pas mettre souvent les pieds dans cette pièce.

Pour finir la formation, deux conseils de la part de Julie : ne pas avoir peur de ses choix, surtout si vous avez pris le temps d’élaborer votre projet ; et, inspirez vous, lisez livres, magazines, blogs.

Et le mien : n’hésitez pas à faire appel à une professionnelle pour vous épauler dans votre démarche. Les décoratrices d’intérieur d’aujourd’hui proposent de plus en plus souvent des consultations à distance et à des prix très abordables. Mes chouchoutes sont So déco évidemment, Sophie B déco pour n’en citer que deux. Et il ne faut pas oublier Julie de Cocon de déco, notre formatrice. Et sinon, vous pouvez tout à fait suivre la formation de Skilleos. Je vous la conseille les yeux fermés. Après avoir mené la rénovation de notre maison sans aucune expérience, je l’ai trouvé très complète. On fait bien le tour de la question, de nos questions ; et la formation agit comme le vrai garde-fou de votre projet pour ne pas s’éparpiller.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s