Non classé·Work in progress

Décoratrice d’intérieur : mon cours en ligne, partie 2

Je reviens cette semaine sur la formation de Décoratrice d’intérieur proposée par Julie de Cocon de déco et Skilleos.
Pour rappel, dans la première partie , nous avions fait l’état des lieux de la pièce à aménager.
Aujourd’hui, On continue en élaborant notre projet déco.

 Etape 2 Mon projet déco pour ma chambre d’amis

 Voici une étape que j’attendais avec impatience, Julie aborde l’importance des couleurs : comment les marier, comment les utiliser dans un but recherché.
Ainsi, la pièce rénovée étant petite, il est conseillé de mettre des couleurs claires et froides pour agrandir l’espace et foncées pour créer une ambiance intime.
De préférence sur le mur le moins exposé à la lumière.
Parfait, j’imagines déjà un aplat de couleur sur le mur de droite avec un joli meuble bas devant. En plus des couleurs du sol (gris anthracite) et des murs (Gris galet de Tollens), je verrais bien du bleu canard comme couleur médiane et du jaune poussin comme couleur forte. Pour info, la couleur dominante quantitativement est souvent une couleur neutre, pour moi, le gris galet.

Ensuite, on peut choisir la couleur forte (qu’il vaut mieux distiller en petites touches), que j’ai choisi en contraste avec ma couleur médiane, le bleu canard. Pour ne pas faire trop monochrome, Julie conseille aussi de définir des palettes de couleur en camaïeu.
J’étais tellement emballée, qu’avant même d’avoir chercher des sources d’inspiration, j’avais fait un dessin.

Letagereaconfettis_skilleos etape2 esquisse

Si vous n’arrivez pas à déchiffrer mon coup de crayon, un bureau est sous la fenêtre à gauche du radiateur. Sur le mur de droite, je prévois un aplat foncé avec un meuble bas devant. Et le gribouillis devant c’est le convertible.

Une fois les couleurs définies, on s’intéresse aux matériaux (tissu, sol, papier peint) et à la lumière. Cette partie m’a posé des difficultés. J’ai bien fait un inventaire à la Prévert de ce que j’avais chez moi, mais difficile de choisir quoi changer à ce stade ou définir la quantité de papier peint dont j’aurais besoin.

Puis, on attaque la partie marrante, le découpage.
Perso, je suis plus découpage numérique que traditionnel. Grâce à des sites tels que Pinterest, Houzz, ou les blogs de décoration, vous pouvez récupérer pléthore d’images pour vous inspirer. Ensuite, soit vous faites votre propre composition, soit vous faites appel à Hejemo.
Vous pouvez aussi chercher l’inspiration sur le site Issuu que recommande Julie.
Voici ma planche d’inspiration.

Letagereaconfettis_skilleos etape2

Attention, même si j’ai inséré le canapé, l’a planche d’inspiration/tendance n’a pas vocation à montrer l’aménagement final. Elle existe pour vous donner une atmosphère, des pistes d’aménagement.

Etape 3 Le mobilier

Avec cette troisième étape de la formation Skilleos « Décoratrice d’intérieur », Julie nous invite à retrousser les manches. D’ailleurs, la liste du matériel nécessaire à cette étape commence par les sacs poubelle.

Le questionnement de la directrice de Cocon de déco nous amène à réfléchir sur ce que nous souhaitons garder ou pas, dans notre projet, et surtout comment organiser ce que l’on garde. Deux éléments m’ont rendu la tâche difficile. 1. Je viens de réaliser un Minsgame (lien vers mon bilan). On peut donc espérer que les bricoles cassés et qui ne servent plus se sont déjà envolées. 2. Le secrétaire actuellement dans la pièce est un peu ma boite à trésor. J’y entasse le matériel de mes projets rêvés. Alors, y faire le tri c’est un peu comme jeter mes rêves. Dur dur !!!

Mais cette étape permet surtout de définir les rangements dont vous avez besoin. Une fois fait, il est temps de les organiser. Allez-vous créer vous-même vos rangements ou faire appel à des solutions sur mesure ? Si vous optez pour le fait maison, quelles techniques pouvez-vous employer ? Autant de questions qui nécessiteront quelques heures de documentations. Pour ma part, la planche d’inspiration faite à l’étape précédente (lien vers mon article) faisait déjà la part belle à la customisation. J’adore poncer les meubles et leur redonner une jeunesse par quelques coups de pinceaux. J’envisage donc poncer un buffet que nous stockons au garage et de lui donner quelques couleurs. Nous avons aussi une étagère type String qui attend une remise en peinture. Pour les autres éléments de décoration, je verrais en fonction de ce que je trouve.

La problématique du mobilier et de sa fonctionnalité est l’occasion pour notre formatrice de nous faire profiter de son expérience en tant que décoratrice professionnelle. Par exemple, pour le salon, Julie insiste sur le rapport entre la taille de la pièce et la taille du canapé ; sans oublier le nombre de personnes que compte le foyer. Même si je me concentre sur la 3e chambre de la maison, ses remarques m’ont permis d’envisager des solutions pour d’autres pièces, comme l’entrée. Cela fera peut-être l’objet d’un article un jour.

Le but ultime de ces deux étapes est difficile à atteindre, seul, à mon avis. On sent tout l’intérêt de faire appel à un professionnel de la décoration. Son rôle est d’arriver à donner une ligne directrice à vos souhaits, ceux que vous avez formulé (dans notre cas par écrit en répondant au questions du livret), mais aussi ceux que vous n’arrivez pas à formuler. Et là, le livret de la formation Skilleos est là pour vous aider à bien identifier vos désirs. Je vous le dis comme je le pense c’est pas une étape facile. A moins que ce soit simplement moi, qui n’arrive pas à verbaliser mes envies. Ces étapes vous demandent aussi un investissement temps plus important. Tout simplement, pour faire des choix et vos achats. Pratiquement toutes les enseignes de décoration ont des boutiques en ligne. Mais parfois, il faut fouler le pavé pour trouver ce qu’on veut. Ce n’est pas mon cas pour le gros du mobilier, car le choix de la réutilisation est une des contraintes du projet. Mais l’excuse était trop belle… Et puis je voulais mettre du papier-peint foncé pour créer de la profondeur, alors j’ai filé faire le tour des enseignes de décoration à sa recherche.

Ensuite, j’ai voulu jouer les apprenties décoratrice jusqu’au bout en réalisant une petite simulation photo avec du papier-peint. Et bien ce n’est pas gagné l’utilisation de Photoshop. Alors je me suis inscrite à un atelier de retouche photo ce week-end. Je vous montre le résultat bientôt.

 

3 réflexions au sujet de « Décoratrice d’intérieur : mon cours en ligne, partie 2 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s